Jeanne Mercier de Lépinay

Etudiant en thèse

Sujet 

Géophysique non-sismique appliquée à la géothermie profonde dans les petites Antilles.

Site d’étude :

Zone de Vieux-Habitants, Basse-Terre, Guadeloupe.

Directeur de thèse

 Marc Munschy, CNRS/IPGS

Durée du contrat

-        CDD du 15 février au 30 septembre 2015 (7,5 mois)
-        Thèse de doctorat du 1er octobre 2015 à 2018 (3 ans)

Objectifs :

-        Caractérisation des réservoirs géothermiques, des principales structures géologiques et géophysiques sur la zone de Vieux-Habitants en Guadeloupe au travers des méthodes magnétique, gravimétrique, éventuellement électromagnétique et sismique, avec le plus de précision possible.
Informations à obtenir : paramètres physiques, extension, profondeur et géométrie des réservoirs, création de modèles, cartes, cubes 3D.

-        Elaboration d’une méthodologie et des outils informatiques adaptés spécifiquement à l’étude des ressources géothermiques et à l’exploration géothermique pour l’analyse, le traitement et l’interprétation des données provenant des diverses méthodes.
L’information apportée par chaque méthode différente pourra être utilisée en complément  de l’a priori géologique et sismique et des données de sismique de puits pour l’interprétation des autres méthodes.

-        Etude d’une part des données préexistantes et d’autre part de données acquises au cours du projet GEOTREF par des contracteurs externes. Ces dernières auront pour rôle de compléter et préciser les informations apportées par les données déjà disponibles à l’échelle des réservoirs et structures considérés.

Projet et financements

Le contrat est financé par le projet GEOTREF (Plate-forme pluridisciplinaire d'innovation et de démonstration pour l'exploration et le développement de la GEOThermie haute énergie dans les REServoirs Fracturés), visant à améliorer la compréhension du fonctionnement des réservoirs géothermiques fracturés. Ce projet fait l'objet d'une AMI Géothermie et s'inscrit dans les Investissements d'Avenir de l'ADEME.

Le projet est porté par l’entreprise Teranov, il communique via le site http://www.geotref.org/