CDG : Centre de Données Géophysiques

Le Centre de données géophysiques (CDG) assure l'archivage et la diffusion des données de sismique Géosciences Marines.
Il peut être centre de ressources, à destination de la communauté scientifique française des sciences de la terre, pour le traitement des données sismiques.
Il est le centre français de diffusion des données SDLS (antarctic Seismic Data Library System for cooperative research) du programme ANTOSTRAT du SCAR (Scientific Committee on Antarctic Research).
Les données ECORS ont été transférées auprès du Bureau Ressources Énergétiques du Sous-Sol (BRESS) de la Direction Générale de l'Énergie et du Climat (DGEC). Le portail Minergies permet d'accéder aux données ECORS.

Le CDG a été partenaire des projets européens SEISCAN (1997-2000) et SEISCANEX (2001-2004) de numérisation et de diffusion des données sismiques papier dans les zones marines européennes. Il a ensuite contribué au projet GEO-SEAS (2009-2013) réseau pan-européen pour les données marines de 26 centres de données de géosciences de 17 pays, intégré maintenant dans l'infrastructure  SeaDataCloud.

Le CDG a été mis en place dans le cadre du volet "Réseau de ressources" du projet IDYL (Imagerie et Dynamique de la Lithosphère) du CNRS/INSU; il s'inscrit dans l'objectif d'archiver de manière plus cohérente, pour mieux mettre à la disposition de la communauté scientifique et pour une exploitation maximale, les données ECORS , Lithoscope, GPS, imagerie SPOT, modèles numériques de terrain, forages GPF, sismique marine, images sonar, levés magnétiques et aéromagnétiques, GEOSCOPE, accélérométrie, observatoires permanents. Le CDG a été soutenu par le programme GeoFrance3D.

Le CDG un service commun de l'Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre. Il géré par l'Institut de Physique du Globe de Strasbourg (UMR 7516 du CNRS et de l'Université de Strasbourg).