Projet ANR SeqStrat-Ice

Les glaciations du passé: leçons pour un modèle de stratigraphie séquentielle dédié aux systèmes glaciaires

Site web de SeqStrat-Ice : http://SeqStrat-Ice.unistra.fr 

 

Présentation du projet 

Ce projet de recherche propose une analyse en termes de stratigraphie séquentielle du message sédimentaire glaciaire, véritables archives des paléo-glaciations terrestres. Etudier ce message est déterminant pour la modélisation des climats anciens —et à venir—, ainsi que pour le décryptage des signaux biogéochimiques. Considérant les réservoirs potentiels associés (hydrocarbures, eau potable), l’étude des successions glaciogéniques présente également un intérêt socio-économique certain. Comprendre le fonctionnement du système Terre lors des épisodes de glaciation est ainsi crucial pour faire face à 3 des défis du 21ème siècle : changement climatique et impacts environnementaux, diversification énergétique, gestion des ressources en eau.

Notre objectif est la construction d’un modèle de stratigraphie séquentielle applicable à toute succession stratigraphique directement contrôlée par une histoire glaciaire. Le but ultime de ce projet est donc de développer un ensemble de concepts applicable à l’analyse du message sédimentaire glaciaire à l’échelle des temps géologiques. Ce projet englobe un large spectre d’échelles d’espace et de temps :

  • Modélisation numérique des systèmes glaciaires : le défi est ici de relier un outil de modélisation stratigraphique à un modèle de glacier via une modélisation intermédiaire permettant de prendre en compte les spécificités du drainage sous-glaciaire en milieu poreux.
  • Etude intégrée d’une architecture stratigraphique à contrôle glaciaire à partir des enregistrements sédimentaires de la glaciation de la fin de l’Ordovicien (445-443 Ma) au Maroc :
    • Chantier Anti-Atlas : architectures et faciès  glaciaires sur un segment de la marge nord-Gondwanienne (≈ 300 km) ;
    • Chantier Tazzeka : impact d’une glaciation sur les signaux biogéochimiques, la dynamique sédimentaire et de la provenance des sédiments.
  • Caractérisation d’une séquence de déglaciation quaternaire en terme d’architectures stratigraphiques, de faciès de dépôt et d’âges 14C (Chantier Québec). Cette thématique s’intéresse tout spécialement à la signature stratigraphique d’un rebond post-glaciaire en domaine de plate-forme silicoclastique.

Partenaires du projet ANR

Institut de Physique du Globe de StrasbourgUMR 7516
Contact : J.-F. Ghienne, coordinateur du projet

Biogéosciences Dijon, UMR 6282 
Contact : resp. J.-F. Buoncristiani

Géosystèmes Lille, UMR 8217 
Contact : T. Vandenbroucke

IFP-Energies nouvelles (IFP-EN)
Contact : R. Deschamps

En savoir plus