EquipEx RESIF, CRITEX, MIGA

Trois projets labellisés "Equipements d'Excellence"

 

L'EOST est partenaire de trois projets labellisés "Equipements d'Excellence" lancés en 2012.

L’Equipex est un équipement scientifique de pointe qui doit permettre à la recherche française d’être compétitive au plan international. La plupart des activités de recherche s’organisent désormais autour de ces équipements. Il peut s’agir des sciences de la modélisation pour lesquelles des moyens de calcul de plus en plus puissants sont requis, de certains équipements ou bases de données pour les sciences humaines et sociales, la physique, les sciences de la vie.

RESIF

Logo RESIFRéseau sismologique et géodésique français : l'équipement fondamental

Correspondant :  Jérôme Vergne

Ce projet va permettre de doter la France d’un nouveau système d'instrumentation pour l'observation des déformations terrestres lentes par la mise en place d'un réseau de capteurs. Les objectifs sont de produire un service national de données qui va permettre de progresser dans la connaissance des propriétés de la croûte terrestre et ainsi mieux prévoir les aléas sismiques.

Descriptif du projet

Site web du projet RESIF

CRITEX

Logo Projet CritexParc national d'équipements innovants pour l'étude spatiale et temporelle de la Zone Critique des Bassins Versants

Correspondants : Jean-Philippe Malet (IPGS) et Marie-Claire Pierret (LHyGeS)

Le projet CRITEX a pour objectif de caractériser le fonctionnement hydrologique et géochimique de bassins versants développés dans des contextes variés. L’EOST est particulièrement impliqué dans les mesures de flux hydriques par différentes méthodes (fibre optique, audio-magnéto-tellurique et hydro-gravimétrie).

Le projet est porté par le CNRS et regroupe 21 laboratoires appartenant à quatre organismes de recherche nationaux et plus de vingt universités.

Descriptif du projet

MIGA

Antenne gravitationnelle basée sur l'interférométrie atomique

Correspondant : Yves Rogister (IPGS)

MIGA est un interferomètre pour l'observation du champ gravitationnel de la Terre. Il est constitué par la construction d'une infrastructure nouvelle permettant d'étudier les déformations de l'espace-temps et de la gravitation. En utilisant une nouvelle approche pour la mesure de ces contraintes, basée sur la mécanique quantique et les atomes froids, cette infrastructure permettra de mieux comprendre les variations du champ de gravité terrestre.

Descriptif du projet

Site web du projet