Observatoire hydro-géochimique de l'environnement

Zone d'activité : AlsaceDomaine : Surfaces et interfaces continentales

Service National d'Observation (SNO) : Observatoire hydro-géochimique de l'environnement (OHGE)

Pilote du SNO : EOST

Nature des activités EOST :

OuiPilotage du SNO

OuiGestion des instruments, collecte et transmission des données

OuiStockage et validation de données

OuiAnalyse et valorisation des données

Sites/stations sous la responsabilité de l'EOST : Site du Strengbach (Commune d'Aubure), massif Vosgien

Membre de :

Responsable scientifique : Marie-Claire Pierret

Site web  : ohge.unistra.fr/

Présentation

L’Observatoire hydro-géochimique de l’environnement (OHGE) a un rôle d'étude et de surveillance à long terme des écosystèmes et de leurs modifications en lien avec des perturbations naturelles ou anthropiques. Il a été labellisé en 2007 par l'Institut National des Sciences de l'Univers du CNRS comme Service National d'Observation. Il est par ailleurs intégré au Réseau des bassins versants (RBV)  créé dans le cadre de l'alliance nationale de recherche pour l'environnement (AllEnvi).

Le site d'étude de l'OHGE est le bassin versant expérimental du Strengbach (80 ha), localisé dans le massif vosgien (entre 800 et 1146 m d'altitude). Y sont suivies en continu des données météorologiques, hydrologiques et géochimiques depuis 1986.

Ce bassin versant en contexte granitique représente également un site opérationnel pour de nombreux projets de recherche pluridisciplinaire (géochimie, hydrologie, géophysique, écologie, géologie...). C'est un site de référence en France et dans le monde. La pérennisation des diverses mesures et analyses collectées depuis près de 30 ans permet à l'OHGE de se placer dans les grandes thématiques environnementales actuelles et s'inscrit dans les besoins de la communauté scientifique internationale à disposer de sites de références et de longues séries temporelles.

Les principaux objectifs scientifiques de l'OHGE

  • Etudier et mieux évaluer les processus d'échanges et de transferts entre les principaux réservoirs de surface
  • Comprendre les réponses du milieu naturel face aux perturbations naturelles et anthropiques
  • Etudier le fonctionnement hydrologique du site et les processus de recharge des eaux de sources
  • Modéliser et prévoir les évolutions futures des systèmes naturels

Paramètres mesurés :

  • Variables climatiques (pluie, température, humidité, vents, rayonnement,..).
  • Variables hydrologiques (hauteurs des cours d'eau et débits en différents points) et hydrogéologiques (piézométrie de la nappe). Etude des crues.
  • Etude des compartiments atmosphère, eau, sols et plantes de deux parcelles expérimentales (épicéa et hêtre)
  • Echantillonnage et analyse de pluies, pluviolessivats, solutions de sol, ruisseaux et sources. Mesures de variables physicochimiques (pH, conductivité, alcalinité, cations et anions majeurs, silice dissoute, matière organique,..), de l'ordre de 450 échantillons/an