Magnétisme

Terre solide - Magnétisme

L'Institut des Sciences de l'Univers du CNRS a identifié un certain nombre d'objectifs majeurs pour les observations en magnétisme et a labellisé dans ce cadre plusieurs services de l'EOST  "Services Nationaux d'Observation", soit en tant que pilote, soit en tant que participant.

  • BCMT (Terres australes, Antarctique, Madagascar) - Voir
  • ISGI (International Service of Géomagnetic Indices) - Voir

Les Services nationaux d'observation en magnétisme

Extrait du site web de l'INSU (ST-ANO-IV) :

IV-1 BCMT (Bureau Central de Magnétisme Terrestre)

Le Bureau Central de Magnétisme Terrestre (BCMT) a pour objectif d'observer au sol le champ magnétique terrestre sur des échelles de temps allant du siècle à la seconde.

Les mesures magnétiques acquises par le BCMT permettent de mieux comprendre l'origine des variations du champ magnétique terrestre, non seulement sur de grandes échelles temporelles, pour l'étude de la variation séculaire du champ interne, mais aussi sur des échelles de temps plus courtes, pour l'étude de toutes les sources magnétiques externes (ionosphère, magnétosphère, etc).

Le BCMT est en charge de :

  • l'observatoire magnétique national Français de Chambon -la-Forêt (Loiret, France),
  • d'un réseau de plus d'une quinzaine d'observatoires à travers le monde (dans une dizaine de pays ainsi que dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises), et
  • d'un réseau métropolitain de stations de répétitions.

Le BCMT représente la contribution française (15%) au réseau international INTERMAGNET (International Real-time Magnetic Observatory Network, http://intermagnet.org/) qui est le réseau global des observatoires magnétiques vérifiant les standards internationaux de qualité et transmettant leurs données en temps quasi-réel.

IV-2 ISGI (International Service of Geomagnetic Indices)

Le Service International des Indices Géomagnétiques (International Service of Geomagnetic Indices - ISGI) est en charge de la diffusion et de la préservation des indices géomagnétiques, et des tables d'événements magnétiques remarquables, reconnus par la communauté internationale.

Les indices d'activité́ magnétique sont une source de données incontournable pour la météorologie de l'espace et permettent d'étudier la géoeffectivité́ des phénomènes magnétiques externes (physique des relations Soleil-Terre, couplage ionosphère-magnétosphère, etc) pouvant impacter jusqu'aux infrastructures humaines et aux populations.

Les indices d'activité magnétiques gérés par ISGI sont basés sur les rapports d'observatoires magnétiques répartis sur toute la planète et calculées avec l'aide des 6 Instituts Collaborateurs d'ISGI.

ISGI est le Service International de référence de l' Association Internationale de Géomagnétisme et d'Aéronomie (International Association of Geomagnetism and Aeronomy - IAGA) pour la validation, la diffusion et la préservation des indices géomagnétiques au travers de son portail Web officiel.