Monumentation

La solution Rénag fossé rhénan s'est appuyée sur un réseau d'une centaine de stations pour des séries temporelles allant jusqu'à 12ans. Un réseau de cette densité avec de longues séries temporelles va permettre d'effectuer une étude de monumentation fiable, c'est à dire mettre en relation le bruit de mesure et la nature de fixation d'antenne pour chaque station. Pour ce faire, les statuts ont été regroupées en catégories suivant leur type de fixations (pilier, mat...) et fondations (bloc béton, toit...), puis un RMS(*) moyen a été calculé pour chacune d'entre elles.

En ce qui concerne les fixations, logiquement le pilier apparaîtrait comme la solution la plus stable. Pourtant, pour ce réseau, le mat se révèle comme étant le meilleur support avec un RMS moyen de 1,8mm en coordonnées Nord-Est pour 53 stations contre 2,1mm pour le pilier avec 36 stations. Ensuite, concernant les fondations, le bloc de béton apparaîtrait comme le plus stable. Ceux accrochés aux murs ont un RMS moyen de 1,7mm en coordonnées Nord-Est pour 34 stations alors que ceux dans un bloc de béton ont un RMS moyen de 2,1mm pour 34 stations également.

La qualité d'une station ne peut donc se résumer à la nature de sa fixation ou ses fondations, d'autres paramètres entrent en compte. L'environnement va aussi influencer la qualité du site (pluviométrie, géologie...). Et inversement, on ne pourra pas non plus conclure qu'une station sera de mauvaise qualité à son contexte. Au final, la seule manière d'apprécier la qualité d'une station sera l'analyse de son RMS grâce à sa série temporelle.

(*) RMS : Root Mean Square, correspond à la moyenne quadratique d'un signal.