Musée de sismologie

Visitez le site web du musée de sismologie

http://musee-sismologie.unistra.fr/

« Sismo Strasbourg » : dans les années 1930, c’est par ces mots que commençait le télégramme publié chaque jour depuis la tour Eiffel et contenant les observations des tremblements de terre faites par l’Institut de Physique du Globe de Strasbourg. Ces mesures étaient réalisées dans les jardins de l’Université de Strasbourg, dans l’une des plus anciennes stations de sismologie au monde. Fondé au tournant du 20e siècle, cet observatoire abritait les premiers appareils capables d’enregistrer des séismes lointains. Les sismologues y travaillèrent durant plusieurs décennies, jusqu’à ce que l’activité urbaine, devenue trop importante, impose l’installation des instruments hors de la ville. La station est alors transformée en musée dédié à la sismologie et ouvre ses portes au grand public
en 1996.
A l’occasion de son vingtième anniversaire en juin 2016, le musée de sismologie a créé une nouvelle exposition intitulée « Sismo Strasbourg – un observatoire de la Terre ». Son objectif : inviter le visiteur à la découverte des étapes clés de l’histoire de cette science récente et lui permettre de mieux comprendre le contexte historique, politique et scientifique dans lequel la station a été fondée puis a fonctionné. Le parcours se poursuit dans la partie basse du musée – le cœur de l’observatoire sismologique où, pendant près de 70 ans, les instruments ont mesuré les vibrations terrestres et qui constitue aujourd’hui un ensemble patrimonial unique sur le plan international.

Le musée de sismologie est actuellement ouvert sur réservation (jds-reservation@unistra.fr ou 03 68 85 24 50) les mercredis après-midi.

Archive INA du 24 mai 1951

Couverture de l'ouvrage Mesurer les séismes : la station de sismologie de Strasbourg

Le jardin des Sciences de l'Université de Strasbourg a réalisé en 2011, en partenariat avec le service de l'Inventaire du patrimoine de la Région Alsace, un ouvrage sur la station sismologique et le musée.

Ce document, paru dans la collection "Parcours du Patrimoine" est publié par les éditions Lieux Dits.