La Terre mise en scène

La Terre sous les projecteurs

La Terre, notre planète, est à la fois familière et mystérieuse et l'homme a depuis longtemps tenté de percer ses secrets.

Cette série de clips de quelques minutes a pour vocation de faire découvrir au public les Sciences de la Terre, leurs méthodes, leurs objectifs.En pointant une question précise que se pose le géologue ou le géophysicien, ces mini-documentaires nous montrent comment s'élaborent les connaissances et quelles sont les difficultés rencontrées par le scientifique.

Voir la série sur UTV, la télévision universitaire de Strasbourg

Sciences aux extrêmes

Le site "Sciences aux extrêmes" a été construit dans le cadre de la quatrième année polaire internationale 2007-2009 à partir, d’une part, des activités d'observation et de recherche en Sciences de la Terre à Strasbourg et d’autre part, des collections d’instruments du musée de Sismologie et Magnétisme terrestre à Strasbourg. Ce musée possède des instruments de mesure du champ magnétique datant de la fin du 19ème siècle, proches de ceux partis au Cap Horn lors de la première année polaire internationale API 1882-1883. Mais l'essentiel de la collection en Magnétisme est constituée d'instruments construits pour être utilisé au Groenland pendant la deuxième année polaire API 1932-1933 et pour être installé en Antarctique pour la troisième année polaire dite année géophysique internationale, AGI 1957-1958. "Histoire de 4 années polaires" permet de découvrir ces instruments et leur histoire.

La quatrième année polaire couvre la période de mars 2007 à mars 2009,  API 2007-2009. De nombreux chercheurs y ont participé. Le dernier tableau raconte l'histoire de 2 équipes à Strasbourg parties avec leurs instruments faire des mesures de gravimétrie au Spitzberg et installer des sismomètres en Antarctique.

Visiter le site du musée de sismologie.

Le site "Sciences aux extrêmes"