Instruments

Les variations temporelles de la pesanteur sur le site historique de l’Observatoire Gravimétrique de Strasbourg (fort J9) sont mesurées continuellement depuis octobre 1987, tout d’abord par l’instrument GWR (http://www.gwrinstruments.com) T005 jusqu’en juin 1996, puis GWR CO26 opérationnel jusqu’en novembre 2018. Un modèle plus récent GWR iOSG #23 a été installé en février 2016, grâce au soutien de RESIF. Le site de Djougou (Bénin) a été développé dans le cadre du projet ANR GHYRAF, et est instrumenté sans discontinuité depuis juillet 2010.

Le gravimètre GWR iOSG #24 a été installé au Laboratoire Souterrain à Bas Bruit (LSBB) à Rustrel en octobre 2015 dans le cadre de l’Equipex MIGA, dont l’objectif principal est la construction d’un interféromètre atomique pour observer le champ gravitationnel de la Terre et fournir un nouvel outil pour détecter les ondes gravitationnelles.

L'Observatoire est également depuis 1997 le site principal d'accueil du gravimètre absoluportable FG5#206 de Micro-g Solutions dont l'EOST (Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre) a la responsabilité au niveau national; à ce titre, des mesures régulières de gravité absolue sont effectuées en parallèle avec le gravimètre cryogénique mais également hors site en France et à l'étranger sur des points d'intérêt géodésique (référence verticale, réseau de bases gravimétriques, lignes de calibration). Enfin, depuis fin 1999, le site possède également une station permanente GPS (Global Positioning System) de qualité géodésique qui fait partie du réseau français RENAG et du réseau RGP de l'IGN. Une station météo est également en opération depuis mai 2005.

 

Le gravimètre relatif supraconducteur et le gravimètre absolu balistique :
Principes de fonctionnement, performances et apport aux Sciences de la Terre (article introductif AGRET 1999)