L'EOST met en ligne le nouveau site de l'ISGI

29 June 2015

Dans la Lettre de l'EOST de juin 2014, nous annoncions que l'EOST prenait la direction du Service International des Indices Géomagnétiques (ISGI en anglais) à compter du dernier trimestre 2014. C'est donc chose faite et, depuis le 25 juin, le site web et la base de données correspondante sont en ligne sur nos serveurs.

http://isgi.unistra.fr/

 

Page d'accueil du site web de l'ISGIC'est à l'occasion du 26ème congrès de l’IUGG (International Union of Geodesy and Geophysics), qui se tient à Prague depuis le 22 juin et jusqu'au 2 juillet que l'annonce en a été faite.

Sources de données uniques du fait de leurs couvertures temporelles et leurs pérennités, les indices d’activité magnétique sont largement utilisés, notamment  en Géomagnétisme spatial, en Météorologie de l’Espace ou encore pour la caractérisation des Relations Soleil-Terre.

Dans ces domaines de recherche, le Service International des Indices Géomagnétiques joue un rôle important. Il a pour responsabilités :

  • le calcul et la publication des indices d’activité magnétique reconnus par l’International Association of Geomagnetism and Aeronomy (IAGA) dans des délais aussi brefs que possible
  • la mise à disposition en ligne et l’archivage des valeurs définitives des indices au travers du portail officiel de référence qu’est le site web de ISGI
  • le conseil et l’expertise auprès des autres membres de IAGA pour tout ce qui concerne les indices magnétiques. Le rôle d’expertise du ISGI est également central pour le cheminement de labellisation de nouveaux indices géomagnétiques par IAGA

Au niveau national, ISGI a le double label de Service d’observation de l’INSU, au titre des Sciences de la Terre puisqu’appartenant au Bureau Central du Magnétisme Terrestre (BCMT), mais aussi au titre de l’Astronomie-Astrophysique depuis 2009.

Au niveau Européen, ISGI fait partie du réseau que l’ESA développe actuellement, regroupant fournisseurs de données et services opérationnels de prédiction en Météorologie de l’espace. Ce réseau va succéder au réseau SWENET (Space Weather European NETwork), auquel appartenait déjà ISGI et qui rassemblait des services sélectionnés à la suite d’un appel d’offre émis par l’ESA.

Au niveau international, ISGI est le seul site de référence rassemblant les indices géomagnétiques reconnus par IAGA. Il est membre du World Data System (WDS), qui a vocation à regrouper les services responsables de l'élaboration, de la diffusion et de l'archivage de ldonnées au sein de toutes les unions scientifiques qui dépendent de l'INternational Council of Scientific Unions. ISGI est également proposé comme un des piliers de la partie magnétisme de EPOS (European Plate Observing System).

ISGI a été hébergé par le CETP (Saint Maur) à partir de 1987 et jusqu’à la fin 2008, puis par le Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales (Guyancourt). Il est aujourd'hui piloté par l'EOST.