Le sociologue Bruno Latour en visite à l'OHGE

12 March 2018

Le sociologue, anthropologue et philosophe des sciences Bruno Latour sera à l’Observatoire hydro-géochimique de l’environnement de l’EOST les 20 et 21 mars dans le cadre de son travail sur la "zone critique", cette mince pellicule superficielle de la Terre où se concentrent la vie, les activités humaines et leurs ressources.

La visite de Bruno Latour vise plus précisément à observer la manière dont les scientifiques travaillent dans cet observatoire situé sur le bassin versant du Strengbach, dans la commune d'Aubure (Haut-Rhin).  Bruno Latour s'intéresse également aux liens entre scientifiques et public/décideurs/associations locales et rencontrera le 20 au soir les élus et forces vives de la commune qui accueille et collabore depuis plus de 30 ans ce magnifique outil d'observation. La journée du 21 sera consacrée à une déambulation sur le site de l'OHGE avec les équipes de l'observatoire.

Bruno Latour sera accompagné de Jérôme Gaillardet, professeur à l'Institut de Physique du Globe de Paris, chargé de mission au CNRS et coordinateur de l'EquipEx Critex*, ainsi que d'Alexandra Arènes, architecte indépendante. Tous trois travaillent sur un projet d'exposition sur la zone critique au Musée d'art moderne de Karlsruhe en 2019. Une journaliste du New-York Times et une photographe les suivaient également dans le cadre d'un reportage sur ce scientifique hors pair.

Page web de Bruno Latour

Après sa visite à l'OHGE, B. Latour sera à Strasbourg le 22 pour une conférence-spectacle "INSIDE", mise en scène par Frédérique Aït-Touati (chercheuse, auteure et metteure en scène) au TJP.
Dans cette conférence-spectacle, le duo de chercheurs convoque les dernières découvertes scientifiques (notamment en géochimie) comme les pensées de philosophes contemporains. Il se penche sur la "zone critique", cette mince pellicule superficielle de la Terre où l’eau, le sol, le sous‑sol et le monde du vivant interagissent. Grâce à des projections vidéo et au travail tout en finesse de la lumière, ils tentent une plongée dans cet espace qui concentre la vie, les activités humaines et leurs ressources. Ce changement de point de vue invite l’Homme à se décentrer et à repenser son rôle sur Terre. En savoir plus