Laboratoire d'Europe Strasbourg, 1880-1930

09 October 2017

L'EOST participe à l'exposition "Laboratoire d'Europe Strasbourg, 1880-1930". Cette vaste manifestation pluridisciplinaire organisée par les Musées de la Ville de Strasbourg en collaboration avec l’Université de Strasbourg offre un ensemble d’expositions et de manifestations culturelles à travers la ville.

Des pièces issues des collections de paléontologie et du musée de minéralogie sont exposées au Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg. Kevin Janneau, responsable des collections de paléontologie, est intervenu vendredi 6 octobre pour présenter l'une des pièces exposées dans le cadre du cycle de conférences "Une heure / Une œuvre" au MAMCS. Denis Leypold, conservateur du musée de minéralogie, interviendra dans ce même cycle le 15 décembre.

La période chronologique retenue pour l'exposition indique la volonté de déplacer le regard d’une histoire événementielle vers une approche d’un temps plus long, celui des productions et des échanges culturels qui  fondent aujourd’hui encore  la singularité strasbourgeoise.

Au tournant du siècle, Strasbourg occupe une place particulière au sein des grandes cités européennes. En effet, en 1880 la ville est depuis une dizaine d’années capitale du Reichsland d’Alsace-Lorraine, annexée à l’Empire allemand, qui entend en faire une vitrine culturelle. Si la ville redevient française après la Première Guerre mondiale, la période allemande a durablement marquée dans son urbanisme et ses institutions.

L’exposition présentée au MAMCS donne à voir la remarquable floraison artistique des arts décoratifs, liée à l’urbanisme en expansion, ainsi que l’affirmation, dès 1884, d’une université européenne de tout premier rang, dotée d’importantes collections encyclopédiques. Elle met l’accent sur la richesse des musées qui sont créés ou recréés et réalisent des acquisitions remarquables dans une perspective européenne.