Installation d'un équipement novateur à l'Observatoire hydrogéochimique de l'environnement

14 June 2017

Début juin, l'Observatoire hydro-géochimique de l'environnement s'est doté d'un "River lab", prototype équipé de différents instruments analytiques permettant de mesurer in situ et à haute fréquence (une analyse toutes les 15 minutes) les paramètres physico-chimiques du cours d’eau. C’est un beau nouvel équipement qui complète les instruments scientifiques déjà présent sur le site.

Il sera présenté aux élus et aux acteurs de la commune d’Aubure, qui accueille l'OHGE depuis plus de 30 ans, mercredi 21 juin à 14h.

Contexte :

Le projet CRITEX est un équipement d’excellence (Equipex) qui a vocation à développer et mettre en place  un parc innovant et partagé de nouvelles technologies pour étudier la Zone Critique*. Il a démarré fin 2012 et s’achèvera fin 2020. Ses objectifs sont de décrire le fonctionnement de systèmes naturels depuis l’atmosphère jusqu’à la roche (bassins versants, aquifères) sélectionnés et représentant des contextes variés (roches, sols, végétation, climat, activités humaines, etc). Le projet regroupe 21 laboratoires appartenant à quatre organismes de recherche nationaux et plus de vingt universités.

Dans le cadre de ce projet, le bassin versant du Strengbach (OHGE) a été sélectionné comme un des sites d’étude pour la mise en place d’un prototype appelé « River Lab », équipé de différents instruments analytiques permettant de mesurer in situ et à haute fréquence (une analyse toutes les 15 minutes) les paramètres physico-chimiques du cours d’eau. Ces différents paramètres sont le pH, la conductivité, l’alcalinité, le Carbone Organique Dissous (CDD), la silice, les teneurs en Ca, Mg, Na, K, SO4, NO3, Cl. Ces mesures permettront de mieux comprendre le fonctionnement du ruisseau afin d’étudier les différentes cyclicités (cycles jour/nuit; cycles saisonniers etc…) ainsi que les événements extrêmes (crues).

Ce « River Lab » a été livré sur le site du Strengbach le 7 juin et devrait être opérationnel au bout d’un mois. Un équipement similaire existe déjà en région parisienne sur un site agricole (Orgeval/IRSTEA) et un autre sera installé en Bretagne, sur le site de Naizin (INRA), pendant le mois de mai, également dans le cadre du projet CRITEX. Ces équipements sont tout à fait novateurs et très peu de structures similaires existent dans le monde (un exemple en Angleterre).

Déchargement du bungalow

Déchargement du RiverLab le 7 juin sur le site de l'OHGE. Crédits : M.C. Pierret