180 secondes chrono pour expliquer la modélisation analogique du glissement sur les failles

27 March 2017

Le jeudi 6 avril prochain se tiendra l’édition régionale du concours « Ma thèse en 180 secondes », organisé par l’Université de Strasbourg et la délégation régionale du CNRS. 16 doctorants des universités de Strasbourg et de Haute-Alsace relèveront le défi de présenter à un public de néophytes leur projet de recherche en seulement 3 minutes.

Cette année l’Eost met à l’honneur Camille Jestin, étudiante en thèse à l’Institut de Physique du Globe, qui présentera son sujet sur la « Modélisation analogique du glissement sur les failles ». Pour elle, « c’est un nouveau challenge, un exercice qui sort de l’ordinaire et de la routine » et elle s'y consacre avec enthousiasme.

Souhaitons-lui bonne chance pour la finale régionale le 6 avril.