Déformation active et géodésie

  • Cours (CM) -
  • Cours intégrés (CI) 24h
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) 24h

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

Objectif de l’UE
Il s’agira de se familiariser avec l’utilisation des méthodes de mesures principalement spatiales (GNSS et InSAR) afin de quantifier la déformation de la surface de la Terre. A partir de l’analyse et la critique de travaux scientifiques récents, plusieurs thématiques seront abordées: le mouvement des plaques à grande échelle, le cycle sismique, la déformation volcanique, ainsi que la déformation superficielle (glissement de terrain par exemple) et/ou d’origine anthropique. Les méthodes d’inversion seront également exposées.

Contenu des enseignements
Les différentes thématiques seront abordées dans un premier temps sous forme de cours puis repris à partir de présentations d’articles scientifiques de référence et/ou récents, permettant ainsi des échanges et des discussions. Après un rappel des techniques de mesures, de leurs limites et de leur précision, chaque cours portera sur différents aspects de tectonique active depuis l’établissement de modèles de tectonique des plaques à partir de données GNSS jusqu’à la notion de déformation intraplaque. Chacune des phases co-, post-, inter-, voire pré-sismiques seront étudiées indépendamment pour évaluer la distribution du glissement sur le plan de failles, les éventuelles lacunes sismiques et le comportement de la croûte ou du manteau supérieur. Enfin, les résultats seront confrontés afin d’appréhender le cycle sismique dans son intégralité. Les développements analytiques (type Okada, Savage & Buford, Mogi…) et les méthodes d’inversion seront ainsi abordées, ainsi que la notion d’évolution temporelle de la déformation, notamment avec l’étude des mouvements lents et des mouvements d’origine magmatique.
 

Compétences à acquérir

A la fin de cette UE vous serez capable de :
  • Analyser des données géodésiques
  • Caractériser les sources de déformation en profondeur (failles, réservoir) à partir de données géodésiques de surface
  • Avoir une vision globale de la recherche actuelle sur le sujet

MASTER - Sciences de la Terre et des planètes, environnement