La thèse d'Alexis Nutz de nouveau primée

05 November 2015

Bannière site web 15e congrès français de sédimentologie

Le 15e congrès de sédimentologie de l’Association des Sédimentologistes Français (ASF) s'est tenu à Chambéry du 13 au 15 octobre dernier, organisé par l'Université Savoie Mont Blanc, l'Université Joseph Fourier et le CNRS.

Lors du congrès, le prix de thèse GDF-SUEZ “Yvonne Gubler”, d'un montant de 2000 €, a été décerné. Il gratifie une thèse portant sur les domaines de la sédimentologie au sens large (du processus hydrodynamique à la géologie de bassin), soit dans ses développements académiques, soit dans ses applications industrielles, soutenue entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2014.

Le lauréat 2015 est Alexis Nutz dont la thèse porte sur "La déglaciation du bassin du Lac Saint-Jean (Wisconsinien/Holocène, Québec, Canada) : enregistrement d'une régression forcée glacio-isostatique et de l'hydrodynamique d'un système fermé contrôlé par le vent".

Il  en a fait une présentation plénière lors du Congrès : "Wind-driven Water Body (WWB) : un modèle sédimentaire alternatif pour les systèmes lacustres".

En savoir plus

 Alexis Nutz a poursuivi sa thèse sous la co-direction de Philippe Duringer, Mathieu Schuster et Jean-François Ghienne, de l'équipe Dynamique de la lithosphère et des bassins sédimentaires de l'IPGS. Sa thèse avait déjà été primée en juin 2014 par la Société des Amis des universités de l’Académie de Strasbourg.