Hydrocrizsto : mieux comprendre et modéliser le passé, le présent et le futur

11 September 2015

Le projet Hydrocriszto (HYDRO-Geochemical behavior of CRItical Zone at STrengbach Observatory) est une combinaison d’outils géophysiques, hydrologiques et géochimiques pour mieux comprendre et modéliser le passé, le présent et le futur du fonctionnement des bassins versants.

Il vient d'obtenir un financement de près de 600 000 euros sur 4 ans de l'Agence Nationale pour la Recherche et implique quatre laboratoires et des partenaires privés et publics.

L'environnement est soumis à de nombreuses perturbations naturelles ou anthropiques. Comprendre comment il Mesures au Strengbach - Crédits : MC Pierret, EOSTva réagir à court, moyen et long terme en réponse à ces modification est un enjeu mondial crucial pour gérer et protéger les ressources naturelles. Le projet Hydrocrizsto s'inscrit dans ce grand défi en se focalisant sur l'avenir des ressources en eau et en sols dans les zones de moyenne montagne. En effet, dans ces régions la population est alimentée uniquement par les sources de montagne et les forêts sont souvent une ressource économique importante. Or, la modification du régime pluviométrique liée au changement climatique peut entraîner des variations de la recharge et donc de la ressource en eau. De la même manière, la fertilité minérale des sols forestiers est tributaire de la sylviculture, de la nature des sols et du climat.

Partenaires: LHyGES (EOST), IPGS (EOST), INRA, BRGM, cabinet sol conseil, ONF, Jardin des Sciences