Faire le point sur les connaissances dans le domaine de la déformation crustale

19 Februar 2015

Jérôme van der Woerd, tectonicien, et deux doctorants de l'EOST (Floriane Provost, équipe DGDA et Baptiste Gombert, équipe Sismologie) ont participé du 7 au 13 février à l'école thématique "Deform 2015" au centre d'accueil Seolane à Barcelonnette (Site d'étude, d'observation, de logement et d'accueil autour de la nature et de l'environnement en Ubaye). Cette école, organisée par l'IPGP et Geoazur, était plus particulièrement destinée aux étudiants et post-doctorants. Ces derniers sont venus nombreux (plus de 70) et du monde entier.

Dans les années passées, des progrès considérables ont permis l'observation de la déformation crustale à l'échelle de la seconde aussi bien qu'à celle de milliers d'années. Malgré tout, nous n'avons toujours pas une connaissance unifiée du cycle complet d'un séisme. Etudiants et scientifiques confirmés ont travaillé sur les différents aspects des failles actives et des processus de ruptures. Ces journées ont été l'occasion de faire un état de l'art des techniques utilisées pour étudier les déformations actives, et ont apporté une perspective sur les différents modèles existants et les corpus actuels de données.


Les cours comprenaient la géodésie GPS et InSAR, la corrélation d'images optiques, la source sismique, la mécanique de la fracture, la géomorphologie, les techniques de datations du Quaternaire, la paléosismologie, la géométrie des failles et ruptures, la modélisation du cycle sismique, l'aléa sismique, ainsi qu'une journée de terrain sur les structures actives de la région de Digne.

Ecole thématique

 

Les cours sont disponibles sur le site de l'évènement.