Des pénuries d’eau récurrentes menacent les villages du massif vosgien

06 November 2019

"Fondé pour étudier l’impact des pluies acides sur la forêt vosgienne, l’Observatoire du Strengbach à Aubure collecte depuis 1986 des données, écologiques, chimiques, hydrologiques et météorologiques. Elles confirment que l’évolution du climat du massif menace l’approvisionnement en eau des villages."

C'est ainsi que commence l'article de Rue89 Strasbourg daté du 29 octobre et consacré au dépérissement de la forêt vosgienne. Marie-Claire Pierret, responsable de cet Observatoire hydro-géochimique de l'environnement, piloté par l'EOST, fait tomber quelques croyances sur les températures hivernales et la quantité de pluie.

Elle nous apprend également que la température moyenne à Aubure a déjà augmenté de 0,7 à 1 degré et que la plantation d'épicéas est une malédiction pour les sols.

Lire l'article