Un prix pour Baptiste Gombert, doctorant à l'EOST

10 octobre 2017

Baptiste Gombert est doctorant en 3e année à l'IPGS dans l'équipe Sismologie sous la direction de Zacharie Duputel. Il a reçu le "Outstanding Student and Paper Award" pour le poster qu'il a présenté à l'assemblée générale 2017 de l'association européenne de géosciences (European Geosciences Union - EGU) le 25 Avril dernier.

Voir l'annonce

Télécharger le poster (pdf)

Le travail de thèse de Baptiste porte sur la source des grands séismes, et notamment sur les séismes de Landers (Mw7.3, 1992, Californie), Pedernales (Mw7.8, 2016, Equateur), et plus récemment Chiapas (Mw8.2, 2017, Mexique). Le poster primé portait sur la relation entre le glissement co-sismique du séisme de Pedernales et le couplage inter-sismique sur l’interface du subduction.

Page web de Baptiste Gombert


La présentation de Baptiste sur le site de l'EGU :
Je suis doctorant en troisième année au sein de l'équipe de séismologie de l'Institut de Physique du Globe de Strasbourg. Ma recherche, financée par une bourse du gouvernement français, utilise les méthodes de pointe Markov Chain Monte Carlo pour explorer la distribution de glissement des grands tremblements de terre. Cette approche stochastique fournit des estimations solides de l'incertitude postérieure tout en évitant les contraintes de régularisation non physiques de lissage.
Dans cette affiche de l'EGU 2017, nous avons présenté une distribution co-séismique stochastique du glissement du séisme de Pedernales en 2016 (Equateur, Mw = 7,8) qui a été calculée à partir de l'inversion conjointe d'un vaste ensemble de données géodésiques. Nous montrons que la contrainte élastique relâchée lors du tremblement de terre de 2016 pourrait dépasser ce qui s'est accumulé depuis le grand tremblement de terre de 1942.