Semih Turkaya candidat au concours "Ma thèse en 180 secondes"

09 avril 2015

9 avril : Semih n'a pas été sélectionné par le jury. Peut-être tentera-t-il de nouveau sa chance l'an prochain ?

Voir la vidéo du concours à Strasbourg
(l'intervention de Semih commence à la 20e minute)

Semih présentant son travail de recherche en 3 mn


Semih Turkaya, doctorant à l'EOST, participera à la première sélection pour le concours Ma thèse en 180 secondes qui se tiendra à Strasbourg le 9 avril de 14hà 16h30. Sa présentation portera sur "L'aérofracturation du milieu poreux : comment pouvons-nous comprendre ce que dit la roche ?"

Semih poursuit sont travail de thèse au sein de l'Institut de physique du globe de Strasbourg, dans l'équipe Géophysique expérimentale, sous la direction de Renaud Toussaint.

Semih Turkaya

Le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU) organisent dans toute la France cette seconde édition du concours Ma thèse en 180 secondes.

Faire comprendre des années de recherche en trois minutes et au plus grand nombre, tel est le défi que lancent les deux organismes aux jeunes doctorants avec ce concours. Ce coup de projecteur sur les jeunes chercheurs les invite à développer leurs compétences en communication, mais permet aussi de montrer le dynamisme de la recherche française.

Cette année encore, l'Université de Strasbourg et l'Université de Haute Alsace participent au concours avec 14 candidats qui s'affronteront le 9 avril à partir de 14h. Pour les aider à relever le défi, l’équipe du Jardin des sciences a proposé aux volontaires un accompagnement au travers de sessions de formation, avec pour objectif de les aider à vulgariser leurs recherches et à capter rapidement l'attention d’un auditoire.

En savoir plus sur le concours 2015 à l'Unistra
Le concours national

 Affiche