Prix de l'Université de Strasbourg pour Bastien Wild et Julia Autin

11 avril 2018

Le prix des thèses de la Société des amis des universités de Strasbourg pour Bastien Wild.

Bastien Wild est l'un des 16 lauréats du prix décerné le 4 avril pour sa thèse de doctorat soutenue récemment et intitulée "Microstructural changes and microbial diversity associated to silicate weathering - Influence on dissolution kinetics from the laboratory to the field (Changements microstructuraux et diversité microbienne associés à l'altération des silicates - Influence sur la cinétique de dissolution du laboratoire au champ.)

La première partie de son projet de doctorat visait à déterminer les conséquences cinétiques des changements microstructuraux se produisant à l'interface réactive au cours de la dissolution du silicate. Dans la deuxième partie du projet de doctorat, il a conçu une installation expérimentale sur le terrain qui permet de sonder directement la réactivité minérale et la diversité microbienne associée. L'objectif était de déterminer les facteurs qui régissent ce qu'on appelle l'"écart entre le terrain et le laboratoire" en quantifiant indépendamment plusieurs contributeurs du flux total d'altération du silicate, en particulier la partie du flux qui pourrait être liée à l'altération microbienne.

Bastien recevra un chèque de 1500€ lors de la cérémonie de remise des prix qui se tiendra le 22 juin.

Pour en savoir plus, consultez la page web de Bastien Wild

Le prix Espoirs de l'université de Strasbourg pour Julia Autin.

Julia Autin est maître de conférences à l’IPGS et lauréate du prix Espoirs de l'Université de Strasbourg. Elle étudie particulièrement la structure et l'évolution des marges passives. Pour cela, elle utilise les méthodes de la géophysique marine (sismique réflexion, anomalies magnétiques) ainsi que des modélisations directes en 3 dimensions (isostasie, gravimétrie, backstripping, champ de conductivité thermique).

Parallèlement, elle travaille également à la réalisation de modèles analogiques combinés à des analyses structurales (analyse du glissement sur les failles) afin de cerner les étapes de déformation pendant la formation des rifts obliques et des marges transformantes. Cela permet de mieux expliquer la morphologie actuelle des marges passives qui présentent souvent une évolution oblique à la divergence.

Les Prix espoirs de l'Université de Strasbourg récompensent la qualité du travail et du parcours de jeunes chercheurs formant le potentiel scientifique du site de Strasbourg. Chaque chercheur reçoit un prix doté d'un montant de 10 000 €, au bénéfice de ses travaux de recherche.

Page web de Julia Autin