Mise en évidence sismologique de la grande faille à l’origine du séisme du Népal

31 mars 2016

L'Institut National des Sciences de l'Univers du CNRS publie sur son site web une actualité concernant une étude parue dans la revue Geophysical Research Letters le 19 mars 2016. Parmi les auteurs, quatre chercheurs de l'EOST : Zacharie Duputel, Jérôme Vergne, Luis Rivera et Gérard Wittlinger, tous membres de l'équipe Sismologie de l'IPGS.

Malgré leur potentiel dévastateur, les grands tremblements de terre sont aussi parfois une opportunité pour étudier les phénomènes de rupture et les structures mises en jeu. Le récent séisme de Gorkha (Népal, 25 avril 2015) constitue ainsi une occasion unique pour mieux comprendre le chevauchement principal himalayen qui marque le contact entre les plaques Inde et Eurasie. En combinant différentes approches, une équipe de chercheurs français et suisses a exploré la géométrie de cette faille.

Lire l'actualité sur le site web de l'INSU

Séquence de séismes de Gorkha (Népal)


Légende image :

Séquence de séismes de Gorkha (Népal) – Les localisations et les mécanismes aux foyers sont présentés pour le choc principal (en rouge) et ses répliques (en vert). L’hypocentre du choc principal est indiqué par une étoile. Les stations sismologiques de l’expérience Hi-CLIMB ayant fonctionnées en 2002-2003 sont présentées en bleu. © Duputel et al. GRL 2016

Référence de l'article :

The 2015 Gorkha earthquake: A large event illuminating the Main Himalayan Thrust fault. Duputel, Z., Vergne, J., Rivera, L., Wittlinger, G., Hetényi, G., in review.  Geophys. Res. Lett., 19 mars 2016, doi: 10.1002/2016GL068083.
Lien: http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/2016GL068083/full

Contacts :

  • Zacharie Duputel, zacharie.duputel@unistra.fr
  • Jérôme Vergne, jerome.vergne@unistra.fr