Le Musée de minéralogie invité à Hambourg

14 décembre 2012

Du 7 au 9 décembre, le Musée de minéralogie a été invité à Mineralien Hamburg.


Cette manifestation est la 4e mondiale par le nombre d'exposants, la première étant celle de Sainte Marie-aux-Mines (Haut-Rhin).Le Musée de minéralogie a été invité par l'organisateur de la partie culturelle de cette manifestation, Rainer Bode, qui est également éditeur de la revue Mineralien Welt.

Le musée invité étant celui de Strasbourg, les 94 échantillons retenus ont occupé 6 vitrines aux côté de celles des Universités de Göttingen, de Milano, de Freiberg et de la Krügerhaus de Freiberg. Les minéraux exposés étaient essentiellement ceux de gisements anciens d'Europe centrale, dont certaines pièces d'une grande rareté dont une Moschellandsbergite (alliage de mercure et d'argent) introuvable aujourd'hui, une pépite de Platine, une extraordinaire Apatite d'Epprechstein (Bavière) mais aussi le modèle de la plus grosse pépite d'or découverte en Australie en 1858 (68 kg). Des documents d'archive étaient également exposés avec les minéraux. Malgré la neige et les nombreux Marchés de Noël, 900 scolaires, amateurs éclairés, professeurs, chercheurs et curieux de la nature se sont arrêtés devant les vitrines. Une publication est prévue où seront présentés de nombreux minéraux de Strasbourg.

Contact : Denis Leypold, musée de minéralogie

Consulter les pages web du musée

Quelques photos :

- Denis Leypold en compagnie de l'organisateur, R Bode

- Devant une vitriine des minéraux de Strasbourg

- Visite de la Reine des pierres précieuses