Colloque de l’AFPS « La société face au risque sismique : Connaissance, protection, gestion de crise » Du 24 au 27 septembre 2019, à Strasbourg

16 septembre 2019

L’AFPS (Association fançaise du génie parasismique), en association avec l’EOST de l’Université de Strasbourg, organisent la 10èmeédition  du colloque national AFPS à Strasbourg, haut lieu de la connaissance en sismologie. Ce colloque se tient tous les 4 ans habituellement en région parisienne. Pour la première fois, le colloque sort de Paris et l’AFPS a choisi Strasbourg. A cette occasion unique de nombreuses manifestations culturelles sont proposées au grand-public et se dérouleront à l’Hôtel du département du Bas-Rhindu 24 au 27 septembre prochains. Conjointement un large programme scientifique sera partagé entre les congressites.

Cet événement a pour objectif de favoriser les échanges entre les différents acteurs concernés par le risque sismique et la prévention parasismique, à savoir, les pouvoirs publics, la sécurité civile, les assureurs, la communauté de chercheurs, les architectes, les ingénieurs … 

Cette thématique est également au cœur des préoccupations citoyennes. C’est pourquoi des manifestations sont spécialement organisées vers le grand-public et le public scolaire. Un espace sera dédié à la sensibilisation des publics au risque sismique et à la diffusion des savoirs sur le territoire.  

Le colloque ouvrira ses portes le mardi 24 septembre 2019 à 9h30 autour de la Cérémonie d’ouverture et prendra fin le vendredi 27 septembre. Tout au long du colloque un ensemble d’événements seront présentés.

Le grand public est invité à un ciné-débat au cinéma Star le lundi 23 septembre 2019 à 19h45 pour visionner le film « San Andreas » suivi par un échange, avec des experts présents au colloque, sur les phénomènes de catastrophes naturelles et leur influence dans l’art cinématographique. 

Des démonstrations de sauvetages seront réalisées par le Service d’incendies et de secours du Bas-Rhin (SDIS67) sur le parvis de l’Hôtel du département les après-midis des 24, 25 et 26 septembre. Le 25 il sera accompagné par une équipe cynotechnique du SDIS88. Les sapeurs pompiers effectueront des percements de dalles, simulations de dégagement de victimes en cas de séismes. 

Une zone pédagogique sera installée à l’Hôtel du département pour comprendre ce qu’est un séisme, que faire en cas de séisme et comment se comporte un bâtiment en cas de séisme. 

De quoi informer, sensibiliser et faire des démonstrations pour une meilleure connaissance des phénomènes sismiques par la population. 

Une programmation scientifique est spécialement dédiée aux différents acteurs concernés par le risque sismique et la prévention parasismique en vue de faire progresser les échanges autour des sujets techniques et scientifiques associés et débattre sur les nouvelles connaissances qui s’y rapportent. Les 180 congressistes présenteront plus de 205 travaux, études et recherches autour de trois grands thèmes : les sciences de la Terre, les sciences de l’ingénieur et, la préventionle risque sismique, la gestion de crise et la société. 

Trois conférences plénières seront données par Luis Rivera (IPGS Strasbourg, Sciences de la Terre), Roberto Scotta (Université de Padoue, Sciences de l’ingénieur) et Pierre Tinard (Caisse centrale de réassurance, Prévention, risque sismique, gestion de crise et société). 

Au cours du colloque, 4 prix prestigieux seront remis : le prix Betbeder-Matibet, le prix de l’AFPS, le prix d’Architecture de l’AFPS et le prix de la meilleure présentation poster.

Ces journées seront animées, pour les 180 congressistes, par des expositions avec la présence notamment d’instituts de recherche pour présenter leurs travaux et avancées, par des visites du musée de sismologie et des observatoires sismologiques et astronomiques et par une excursion géologique dans les Vosges. 

Ce colloque est unique en Alsace et marque une première rencontre entre la communauté scientifique et la population face au risque sismique.

> Amatrice 2016 : Vue panoramique du centre ville historique d'Amatrice, dévasté par le séisme d'août 2016. Cette zone rouge, visitée par la mission, comportait d'anciennes constructions en maçonnerie particulièrement vulnérables aux séismes.

 

> Lombok 2018 : Bâtiment abri-tsunami en béton armé, inspecté à Lombok suite aux séismes de juillet et août 2018. Ce bâtiment constitue un refuge en hauteur à proximité d'une côte. Depuis 2014, douze bâtiments de ce type ont été construits en Indonésie, utilisant les retours d'expérience du tsunami de Sumatra en 2004.

 

> Mexico 2017 : Exemple du confortement parasismique d'un bâtiment en béton armé. De nombreuses variétés de confortements sont observables à Mexico et ont montré leur efficacité lors du séisme de septembre 2017.

 

Télécharger le dossier de presse