10 ans de recherche à l'Université de Strasbourg : retour sur la découverte du plus ancien homo sapiens moderne

25 juin 2019

L'Université de Strasbourg fête ses dix ans. Dans ce cadre, elle propose une série d'articles qui donnent l’occasion de partir à la rencontre des chercheurs et de mettre en lumière dix recherches ayant eu lieu entre 2009 et 2019. 

Le numéro 5 de la série est consacré à la découverte du plus ancien homo sapiens moderne par Philippe Duringer, géologue à l'EOST, et son collègue Jean-Luc Ponche, physico-chimiste au Laboratoire image, ville, environnement (Live).

En 2013, au terme de 4 ans de vérifications, le plus ancien homo sapiens moderne apparait enfin au grand jour. Il s’agit de Jacqueline, 60 000 ans, dont le crâne reposait dans une grotte du nord-est du Laos. Rencontre avec Philippe Duringer et Jean-Luc Ponche, deux chercheurs strasbourgeois qui ont participé à la découverte. Une découverte qui en a caché bien d’autres…

Lire l'article sur le site Recherche de l'Université de Strasbourg